Guilhemorand

22 septembre 2013

Rire au Pourpre

Classé dans : Poème — guilhemorand @ 1 h 03 min

Des enfants jouent avec des ballons rouges

On lance, on prend, on éclate

On regonfle

On lance, on prend, on éclate

On regonfle

Tout recommence, alors on s’ennui

On veut une autre expérience

On veut une autre senteur

On veut du nouveau, du moderne

Je détruis ce que je crée, déjà cela ne suffit pas.

Il faut que l’enfant vive la destruction de l’autre

Jouir de son pouvoir

Au lieu de gonfler le rouge avec le souffle de vie on le gonfle de fluide

On le lance à un ami, à une amie

On cogne, on mort, on pince

On éclate

L’amie hurle, puis elle rit

Le ballon rouge était en sang

De la plaie la graine du rire à poussée

Ce rire est ma pourriture

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Fadsara |
Un livre en poche |
Fleurdelacour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Farago
| Abadamfjs
| Elanamizi