Guilhemorand

7 octobre 2013

L’éclat

Classé dans : Poème — guilhemorand @ 1 h 42 min

Pourtant je voudrai crier pour être entendu
Crier pour partager

Pas crier pour crier

Mais crier pour rire, pour exister, pour éclater

Il n’y a personne sur qui crier

Si je pouvais hurler, hurler sur moi, si je pouvais m’entendre alors tout s’arrêterait.

Hurler sur soi-même, sans crier sur les autres

Respirer sans souffler

Hurler sans entendre

Crier pour comprendre

Ne pouvoir se comprendre, être sourd au son de sa propre voix

Voix, voix, écho sans son.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Fadsara |
Un livre en poche |
Fleurdelacour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Farago
| Abadamfjs
| Elanamizi