Guilhemorand

7 octobre 2013

L’enfant mot

Classé dans : Poème — guilhemorand @ 2 h 01 min

Contempler les mots comme l’enfant qui ne sait lire.

Retour à la magie et au cri d’angoisse.

Fatigue d’un homme vivant sans le sens, et ne peut plus lui substituer son rêve.

Ne plus voir les fantômes de l’autre côté du pont. Rester pour toujours sur la même rive

Celle où l’on ne voulait pas être, celle que nous avions renié

Mal être sous un soleil qui fait disparaître les mirages.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Fadsara |
Un livre en poche |
Fleurdelacour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Farago
| Abadamfjs
| Elanamizi