Guilhemorand

7 octobre 2013

Nuit d’hiver

Classé dans : Non classé — guilhemorand @ 1 h 53 min

Ecrire un poème sur la neige, au coeur de la route,

Couper la main gelée,

attendre la chute des roses blanches.

Aucun sens n’est venu par l’éphémère.

La voiture efface tout jusqu’au béton, des mots rien n’a subsisté

L’ancien réel est effacé et jamais ne reviendra

À moins que …

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Fadsara |
Un livre en poche |
Fleurdelacour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Farago
| Abadamfjs
| Elanamizi